Saint-Sylvestre : Une bonne ambiance, mais…

 

L’Akany Nambinintsoa d’Antanetibe Ivato a fait salle comble durant la nuit de la Saint-Sylvestre. Les clients sont venus nombreux, d’autant plus que la maison a réservé un programme alléchant à tous ceux qui ont voulu clôturer, en beauté, l’année 2014 et accueillir, dans le faste, l’année 2015.
Les amateurs de boissons et de bonne chère ont été particulièrement gâtés. Cette soirée du réveillon à l’Akany Nambinintsoa s’est distinguée par la diversité de son menu gastronomique. La Maison a eu recours aux services d’un orchestre expérimenté qui a su combler toutes les générations à travers un répertoire riche. Le délire était à son paroxysme avant les 12 coups de minuit. Tous les convives avaient égrené ensemble les dernières secondes qui devaient les transporter jusqu’au passage en 2015. Le tout s’est déroulé dans une ambiance spectaculaire.
L’Akany Nambinitsoa a expressément confectionné, pour l’occasion, un gâteau garni de bougies à étincelles et à effets pyrotechniques. La nouvelle année a bien été accueillie par une séance de prière, dirigée par le Dr Rado Razafindratsimba, propriétaire des lieux.
Le Suc de la Ruche d’Ilafy n’a pas non plus démérité. La soirée de la Saint-Sylvestre avait drainé un nombre important d’invités en quête d’un bon plan pour clôturer en beauté l’année 2014. L’ambiance a été à la hauteur des attentes pour tous ceux qui ont effectué leurs réservations. Buffet gastronomique et animations diverses ont été au rendez-vous. L’orchestre Master’s Music, animateur de la soirée, a donné des prestations remarquables. La piste de danse n’a pas désempli. Les convives ont eu l’impression d’effectuer un véritable voyage musical tout au long de cette soirée. Bref, l’espace Le Suc de la Ruche a su réunir les ingrédients nécessaires à une fête réussie, aux familles ainsi qu’aux bandes d’amis qui ont vécu une fête de fin d’année mémorable, dans la convivialité.
Les boîtes de nuit ont également été bondées durant la nuit de la Saint-Sylvestre. A l’instar de l’Akadeemix Club d’Ankadivato, qui a été pris d’assaut par des centaines de jeunes fêtards. Ceux-ci ont effectivement privilégié davantage les soirées plus animées, caractérisées par des ambiances club et shows laser pour leur réveillon, que les soirées mondaines et classiques des espaces et autres salles de fêtes traditionnelles. Débordant d’énergie et de charisme, les jeunes se sont défoulés sur la piste de danse jusqu’au petit matin au son de leurs tubes préférés, de David Guetta à DJ Rebel, en passant par Chris Brown. La fête battait son plein si bien qu’aux environs de 03h du matin, le sol de l’Akadeemiks Club était jonché de corps endormis par la fatigue.

L.R

Imprimer Imprimer