Santé infantile : 80% des consultations dues à la bronchiolite

30 à 60 consultations par jour sont enregistrées auprès du centre hospitalier universitaire Mère-Enfant de Tsaralalana. La majorité, soit 80%, concerne des enfants souffrant de maladie respiratoire, telles que la bronchiolite.
La bronchiolite est une pathologie qui touche, en général, les enfants avant l’âge de 2 ans, d’après le Dr Ranivoson Andrianina, pédiatre du CHU Mère-Enfant de Tsaralalana. Des 80% des enfants atteints de bronchiolite, 30% par jour nécessitent une hospitalisation. La plupart d’entre eux sont dans un état grave, nécessitant l’usage d’oxygène. Comme la capacité d’accueil du CHU Mère-Enfant de Tsaralalana est assez réduite, les médecins transfèrent généralement les enfants malades vers d’autres centres hospitaliers publics comme ceux de Befelatanana (qui est actuellement débordé), Ambohimiandra et Anosiala, et dans les cliniques privées pour ceux qui ont les moyens. Actuellement, une cinquantaine d’enfants sont hospitalisés au CHU de Tsaralalana.
La bronchiolite est une infection virale des voies respiratoires inférieures (plus exactement, des bronchioles) survenant chez des enfants de moins de 2 ans. Elle correspond à une inflammation aiguë des bronchioles, les plus petits conduits respiratoires des poumons, ce qui se caractérise par une obstruction bronchiolaire prédominante accompagnée de sibilants ou un sifflement caractéristique, très souvent audible à distance mais parfois perçu seulement à l’auscultation, explique le Dr Andrianina.
La bronchiolite est principalement causée par le virus respiratoire syncytial, elle est contagieuse. Mais dans la capitale, la pollution et le changement climatique sont les principaux vecteurs de cette maladie chez les enfants. L’insalubrité de la ville est trop flagrante, d’où la propagation des différentes épidémies.
Par ailleurs, cette maladie requiert une prise en charge rapide pour empêcher son évolution vers une forme grave, selon le Dr Andrianina Ranivoson. En effet, la transmission de cette maladie se fait par les voies aériennes ou par les mains. Le lavage des mains avec du savon est donc fortement recommandé par les médecins, l’utilisation des mouchoirs à jeter également. Pour les adultes qui sont atteints de la grippe ou rhume, il importe de porte un cache-bouche afin d’éviter la contamination aux enfants et aux nourrissons. Consulter un médecin dès l’apparition des symptômes (nez bouché, toux, ayant une difficulté de respiration) aide à endiguer la maladie.
L’évolution de cette maladie est spontanément favorable en quelques jours, mais certaines formes peuvent nécessiter une prise en charge hospitalière. Par ailleurs, l’évolution de cette maladie pourra engendrer l’asthme infantile. Le traitement se fait entre 5 à 7 jours selon la complication.
Outre la bronchiolite, la diarrhée et la méningite font partie des causes d’hospitalisations des enfants.

Jemima R

Imprimer Imprimer