Soalala : 300 voix rajoutées frauduleusement à un candidat

La situation de la Commune de Soalala est surveillée de près par les autorités étatiques d’une part, mais également par les électeurs locaux. Les autorités locales dont les représentants de l’Etat ainsi que les forces de l’ordre se réunissent depuis jeudi pour tenter de calmer la situation. Les habitants locaux sont remontés, lorsqu’un candidat devance subitement ses concurrents alors que les décomptes de la soirée du 27 Novembre ne démontraient pas sa victoire. C’est une bataille lancée entre deux candidats indépendants.
En effet, 300 voix ont été rajoutées pour le compte d’un candidat dans un bureau de vote du fokontany d’Amborika, nous a-t-on confié. Ainsi un candidat qui a enregistré un score de 6 voix a finalement obtenu 306 voix. Les délégués des candidats ainsi que le chef fokontany de la localité ont été saisis pour une confrontation des procès verbaux. Finalement, il a été découvert que des manipulations auraient été perpétrées durant l’enregistrement des matériels de vote. Une situation qui n’a pas plu aux candidats, notamment, au premier vainqueur.
Selon des sources locales, cette situation résulte de l’agissement d’un parlementaire élu qui aurait tenté de soutenir son candidat aux communales. Son poulain n’a pas pu remonter la pente, a-t-on appris, puisqu’il se trouvait loin derrière ses 3 concurrents. Ce parlementaire se vante d’être proche du régime actuel alors qu’il n’avait pas soutenu le candidat de l’IRD arrivé en 3è position à en croire les résultats provisoires. De ce fait, la population de Soalala notamment les partisans du candidat lésé par ces manipulations, n’entendent pas rester les bras croisés et se sont décidés à porter plainte. En tout cas, ils demandent aux autorités étatiques de voir de près leur cas.

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.