Mercredi 26 Juillet 2017

Edition du 26 juillet 2017

Sécurité : Un gendarme écope 3 ans pour avoir loué son arme

Le verdict est tombé. Cet agent de la Gendarmerie écope d’une peine de trois ans d’emprisonnement ferme pour avoir loué son arme aux malfrats qui s’en sont servie pour les attaques.

Les faits qui se sont déroulés à Ampasimbe, District de Toamasina II, avaient marqué la fin de l’année 2016. Un agent de la Gendarmerie, accusé de complicité dans une attaque à main armée avec des malfrats, a été interpellé par les habitants, puis remis aux enquêteurs. Les investigations se sont poursuivies et le procès s’est déroulé hier.
Le verdict est tombé. Cet agent de la Gendarmerie écope d’une peine de trois ans d’emprisonnement ferme pour avoir loué son arme aux malfrats qui s’en sont servie pour les attaques. Deux autres individus de cette même bande, qui avaient directement participé à l’attaque en question, sont condamnés à cinq ans de travaux forcés.
A titre de rappel, cette attaque de septembre 2016 avait ciblé un grossiste. Après les faits, les riverains se sont mis à pourchasser les assaillants qui étaient partis à pied, le conducteur de leur voiture ayant pris la fuite. Deux de ces fuyards avaient été capturés par la foule et avaient été lynchés.
L’agent de la Gendarmerie, quant à lui, avait tenté de reprendre son arme, qu’il avait donnée aux bandits. Mais les habitants qui les pourchassaient étaient arrivés à temps pour stopper son geste et se saisir de l’arme en question.
8 individus ont été arrêtés dans cette affaire. La Cour a condamné 3 d’entre eux à trois ans d’emprisonnement. Le reste a été relaxé au bénéfice du doute. La bande a écopé, en plus, d’une amende de 2 millions d’ariary.

 TR.

 

Imprimer Imprimer

Refondation ou réforme ?

La perception de la refondation de la Nation demeure différente, voire, opposée au sein de la classe politique du pays. Les dirigeants veulent mener cette refondation par l’expansion économique et l’amélioration des conditions de vie des paysans, via le développement rural. Ainsi, il s’agit de mettre en place des infrastructures de base, leviers du développement socio-économique du pays. Sur le plan politique, cette refondation se base sur la réconciliation nationale, une politique d’ouverture aux forces politiques adhérentes à la Politique Générale du Chef de l’Etat. Mais toute cette initiative s’accompagne de réformes drastiques sur tous les plans. Au niveau de l’administration, comme au niveau des instances dirigeantes, dans plusieurs secteurs, notament celui économique. Parfois, ces réformes gênent des responsables, mais le Chef de l’Etat ne veut pas reculer dans son initiative de mener les grandes réformes pour le bien du pays.
Mais du côté de l’opposition, la refondation de la Nation est plus politique. Chez une frange de politiciens, refondation équivaudrait à une restructuration totale du pays. Restructuration des institutions de la République par l’instauration d’une nouvelle Constitution ou encore la mise en place d’un gouvernement de consensus… des initiatives sur lesquelles les opposants au régime veulent miser coûte que coûte. Des fois, les réformes initiées par le régime en place ne sont pas appréciées par certains politiciens, pour n’en citer que celle de la politique monétaire, objet de critiques et de campagne de dénigrement.
Toutefois, le changement de mentalité et l’examen de conscience de chaque politicien et acteur de la vie nationale font partie de ces réformes à mener. Les dirigeants, ni les opposants ne seront pas les seuls concernés. Ce sera l’ensemble des acteurs qui en seront, désormais, concernés et même le simple citoyen ne peut se démettre de ses responsabilités dans l’avancement de la vie de la Nation.

Filière Vanille : Importance du renforcement des “Dinam-paritra”

Une réunion de réflexion sur la sécurisation de la filière vanille s’est tenue la semaine dernière, à Sambava. Le débat qui s’est tenu dans le cadre de cette rencontre s’est focalisé sur la manière d’appliquer la loi sur tout le territoire national et les mesures à adopter pour sécuriser la filière. lire la suite…

Alain Ramaroson : 950 millions Ariary d’amende et un an de prison ferme

Une des affaires dont l’issue est sans doute très attendue, est sans doute celle d’Alain Ramaroson. Les yeux des observateurs de la vie nationale étaient en effet braqués sur le tribunal d’Anosy hier où la Cour devait prononcer son verdict. lire la suite…

15è Anniversaire du TIM : Répétition générale demain

Le parti TIM insiste pour la célébration de son 15ème anniversaire au stade de Mahamasina ce samedi prochain. De source informée, une séance de répétition générale de danse et de zumba se tiendra demain. lire la suite…

Baccalauréat : Les résultats sortis avant le 25 août

Les épreuves écrites du baccalauréat se poursuivent et entrent ce jour dans leur troisième journée. Au total, 182.870 candidats sont inscrits à cet examen officiel. Les résultats seront publiés avant le 25 août prochain. A titre de rappel, les épreuves écrites du baccalauréat de l’Enseignement général prendront fin ce 28 juillet et le 03 août pour le baccalauréat technique. lire la suite…

Air Madagascar : Pour un règlement à l’amiable des litiges

La compagnie Air Madagascar a annoncé qu’elle a rejoint le dispositif de la Médiation Tourisme et Voyage. Le Médiateur du tourisme peut être saisi si une réclamation auprès d’une agence de voyage ou d’un transporteur est restée sans effet. La Médiation a pour but de favoriser le règlement amiable des litiges qui peuvent survenir entre les clients et les fournisseurs de services de transport aérien, de transports urbains et routiers et autres. lire la suite…

Investissements en infrastructures : Le Japon confirme son engagement

Après la signature d’un protocole d’accord en matière de coopération dans le domaine des infrastructures au Centre de Conférences International d’Ivato et la tenue de la conférence conjointe des secteurs public et privé sur les infrastructures de haute qualité, le pays du Soleil Levant confirme à présent son engagement dans le développement de Madagascar. Le domaine de l’infrastructure a marqué la visite en terre malgache de la délégation japonaise, conduite par Shinsuke Suematsu, ministre délégué nippon auprès du ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports, et du Tourisme (MLIT). lire la suite…

Lutte contre le changement climatique : Un projet malgache sera financé par le Québec

Des 14 projets retenus par le gouvernement du Québec en termes de lutte contre le changement climatique, figure celui présenté par Madagascar. Christine Saint Pierre, ministre du Québec des Relations internationales et de la Francophonie l’a annoncé au Président Hery Rajaonarimampianina vendredi dernier à Abidjan, Côte d’Ivoire, en marge de l’ouverture des 8èmes Jeux de la Francophonie. lire la suite…

Projet PROSPERER : La Foire Ankolany pour promouvoir les potentialités économiques de SOFIA

Près de 2000 visiteurs sont attendus à la 5ème édition de la Foire Ankolañy, du 11 au 13 août prochain au stade de Mandritsara, de la Région SOFIA. C’est ce qui ressort de la conférence de presse de lancement de cet événement hier, à la salle de réunion du ministère de l’Agriculture d’Anosy. lire la suite…