Dimanche 30 Avril 2017

Edition du 29 Avril 2017

édition du 29-04-2017

Affaire Claudine : Colère du syndicat des médecins contre le SMM et le SPAPM

Le secteur de la Santé n’a jamais fait l’objet d’autant de critiques. L’affaire Claudine Razaimamonjy vient envenimer la situation. Le Syndicat des Médecins Fonctionnaires de Madagascar décide de sortir de son silence non seulement pour répondre aux critiques, mais également pour mettre le point sur le «i».

Aucune considération du corps médical n’est faite, de l’avis du Syndicat des Médecins Fonctionnaires de Madagascar (SmédFM) se référant à la réaction du Syndicat des Magistrats de Madagascar dont les membres se sont permis de s’introduire auprès du service de Réanimation Médicale sans aucune autorisation, le 10 avril dernier, jour où Claudine Razaimamonjy avait quitté le CHU-JRA à l’aube pour se rendre à Maurice. Dans une déclaration d’hier, le SMédFM a tenu à préciser que tous ceux qui souhaitent obtenir des informations auprès de l’établissement hospitalier doivent respecter la hiérarchie.
Ndatason Frédéric, président du SmédFM, a indiqué, pour sa part, qu’un établissement hospitalier n’est pas un lieu de détention. Claudine Razaimamonjy devra quitter l’hôpital dès qu’une amélioration de son état de santé est constatée. Un rapport régulier est, d’ailleurs, effectué par le directeur d’établissement à la Justice. Notre interlocuteur n’a pas manqué de préciser que tous ceux qui sont admis à l’hôpital sont traités au même titre, en tant que patients. Les malades sont traités au même pied d’égalité sans distinction d’origine, d’obédience religieuse, d’appartenance politique et sans considération du fait qu’ils soient un détenu ou non.
Le SMédFM soutient, par ailleurs, que ce sont les malades qui viennent trouver un médecin et non l’inverse et que la relation entre le médecin et son patient doit être respectée comme telle. Les médecins doivent également exercer leur fonction dans le respect de la déontologie et de l’éthique tout en restant solidaires, selon le syndicat.
Ndatason Frédéric a indiqué que les médecins sont chargés de prendre soin de leurs patients et il appartient aux dirigeants d’améliorer non seulement les lieux de travail et le matériel médical, mais également de veiller à garantir la formation et le niveau de compétences des médecins.
Les citoyens, quant à eux, devraient s’abstenir de s’en prendre tout le temps aux médecins en formulant des reproches sans fondement. Par la même occasion, il est recommandé aux malades de ne pas attendre que leur état ne s’aggrave pour se rendre dans un établissement hospitalier.
Le SMédFM a saisi cette rencontre avec la presse pour revendiquer leur rappel de solde de 10 mois.

C.R

Imprimer Imprimer

 Guerre de religions menaçante

La guerre de religions est toujours source de conflit profond. C’est la source des différends dans plusieurs pays de la planète, au Moyen Orient, en Afrique, en Europe et même en Amérique. Les attaques terroristes contre des églises chrétiennes en Egypte, meurtre d’un prélat en France, attaque contre les communautés chrétiennes, attaque contre des édifices religieux musulmans en Irak… autant de tensions qui tendent à déstabiliser et à ébranler l’harmonie de l’humanité.
Madagascar n’est pas épargnée par cette tension qui gangrène le monde des vivants. Les attaques contre les couvents, les viols de religieuses catholiques, les attaques contre les séminaires, les vols de cloches d’église en témoignent. Une nouvelle forme de terrorisme s’installe-t-elle ? En tout cas, tous ces crimes odieux ne sont pas gratuits. L’absence de moralité est tellement flagrante que l’on présume des velléités visant à opprimer les communautés religieuses.
Il faut souligner que le peuple malgache a toujours su se respecter et vivre en harmonie, en dépit des différences de culture. Les étrangers, les nationaux, les chrétiens et les musulmans ainsi que les athées, ou encore les blancs et les noirs, ont démontré leur cohésion tout au long des siècles. La Grande Île a toujours été une terre de toutes les cultures. Il y a, toutefois, un danger à ne pas ignorer dans ces actes qui se sont produits ces derniers temps. Y aurait-il une volonté de diviser le peuple?…

Imprimer Imprimer

Comité Local de Développement  : Clôture des opérations reportée à fin juin

Les 200 millions d’Ariary, attribués à chaque District à titre de Fonds de Développement Local, n’ont eu de cesse de soulever la polémique et de défrayer la chronique. Un énième et ultime report vient d’être annoncé quant à la clôture des opérations budgétaires. lire la suite…

Conjoncture : Le PRM met les points sur les “i”

C’est rare que le Chef d’Etat Hery Rajaonarimampianina s’exprime en public au cours de ces derniers temps. Ce fut à Antsiranana qu’il s’est décidé, cette fois, à prendre la parole en s’adressant à la presse. lire la suite…

Education : La communauté musulmane dénonce une provocation du MEN

Les hostilités sont ouvertes entre la communauté musulmane de Madagascar et le ministère de l’Education nationale. L’annonce de la fermeture de 16 écoles coraniques serait à l’origine de ce conflit. lire la suite…

Rado Rabarilala et consorts : Reprise de fonction avortée

L’entrée à la Direction d’Exploitation d’Air Madagascar à Ivato a été interdite à Rado Rabarilala et consorts, hier. Ils se sont rendus sur place pour rejoindre leur poste, en exécution d’une décision de Justice. «Force est de constater, selon Rado Rabarilala, que dans le pays, les responsables ne se montrent pas». lire la suite…

CUA : Les conseillers municipaux de l’Opposition dénoncent un système opaque de la mairie

Les conseillers municipaux isssus de l’Opposition, conduits par Lalatiana Rakotondrazafy (Freedom), Lalatiana Ravololomanana (Opposition) et Véronique Rajerison (UNRRM) recommandent aux services de l’État de renforcer la surveillance et le suivi des actes de la Commune Urbaine d’Antananarivo au titre des contrôles budgétaires et de légalité. Ils ont donné une conférence de presse à ce sujet hier à Behoririka, à l’issue de la première session ordinaire des conseillers municipaux. Ces conseillers dénoncent notamment des irrégularités et un système opaque de la CUA. lire la suite…

Peace Corps : 47 volontaires ont prêté serment hier

Des volontaires du «Peace corps» ont prêté serment hier lors d’une cérémonie dirigée par SEM Robert Yamate, Ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar. Les quarante sept volontaires vont travailler dans les domaines de la santé et de l’agriculture dans quelques Régions de Madagascar. Ils viennent de terminer une formation intensive de trois mois, relative à la culture et à la langue malgaches, étant donné qu’ils vont vivre et travailler durant 2 ans au sein des communautés locales. lire la suite…

Administrateurs des services financiers : Hajanirina Raherison réélu à la tête du syndicat

Hajaniriana Raherison a été réélu Président du Syndicat des Administrateurs des Services Financiers ASF pour un second mandat (2017-2019). «Firaisankina dia lalana, fa ny fahombiazana miaraka no tanjona». Tel était son slogan au cours de l’élection des membres du bureau. Cette reconduction témoigne de la confiance que lui accordent les administrateurs des Services financiers. lire la suite…

D’Pendanse : Show inédit les 27 et 29 Juin

«Danse avec les stars» France, émission télévisée fort appréciée des amateurs et inconditionnels d’art de la danse. Les interprètes de ce spectacle époustouflant entreprennent une tournée de la Région Océan Indien et Madagascar sera sur le circuit. Un rendez-vous à ne pas rater… lire la suite…