Lutte contre la crise foncière : Le projet AROFAN opérationnel

Face à la recrudescence de litiges fonciers à Madagascar, l’Alliance Miralanja regroupant des jeunes juristes a décidé de mettre en œuvre un projet visant à réduire les conflits fonciers. Ils mettent ainsi leurs compétences à profit pour aider les personnes concernées à régulariser la situation de leur terrain afin de protéger leur droit de propriété.

“Aro amin’ny fananan-tany” ou AROFAN. Tel est la dénomination du projet lancé officiellement par l’Alliance Miralanja le 19 Juillet dernier à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo. Comme son nom l’indique, l’objectif principal du projet est de protéger la propriété foncière. 90% des plaintes reçues par l’Alliance Miralanja au cours de ses quatre années d’existence concernent les litiges fonciers, selon les précisions apportées par sa Directrice Générale Aina Razafimamonjy. D’où l’initiative d’entreprendre des actions pour réduire les conflits fonciers et promouvoir la sécurisation foncière.
Une clinique mobile sera mise en place dans les zones d’intervention du projet à Analamanga et Vakinankaratra. L’équipe mobilisée pour ce faire sera à l’écoute des doléances de ceux qui ont des problèmes fonciers. Des conseils et orientations seront prodigués gratuitement. Par ailleurs, les services proprement dits sont payants. A noter que les problèmes fonciers sont généralement dus à la méconnaissance des droits de la propriété et il importe ainsi d’y pallier en informant davantage le public. Beaucoup ignorent les procédures à entreprendre pour protéger leurs droits. Nombreux sont également ceux qui perdent leurs droits à cause de la malveillance de certains. La corruption au sein des administrations foncières favorise en effet l’acquisition des terrains d’autrui par des usurpateurs, avec des faux documents. L’insécurité foncière est également liée à l’existence des mafieux fonciers qui constituent un réseau puissant s’enrichissant au détriment des autres, plus vulnérables. Le projet Arofan, financé par la coopération allemande, et qui s’étend sur une période de six mois s’engage ainsi à lutter pour une justice, pour que tout le monde puisse avoir accès à une protection. Toujours dans le cadre de la mise en œuvre du projet AROFAN, l’Alliance Miralanja entend assurer la formation des chefs «fokontany» dans chacune des 30 communes où elle intervient, en matière de vulgarisation des textes réglementaires régissant le secteur foncier. Des guides de procédures et manuels seront par la suite distribués aux autorités locales. Pour la finalisation de ces guides, l’Alliance Miralanja collabore avec les techniciens des services des domaines et de la topographie ainsi que du ministère en charge de l’aménagement du territoire.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.