Affaire hélico à Mahamasina : Verdict pour les journalistes ce 19 septembre

Le tribunal rendra son verdict le jeudi 19 septembre 2019 prochain dans l’affaire de l’hélicoptère ayant manœuvré au-dessus du stade de Mahamasina, à la fin du mois d’août dernier. C’est ce qui résulte du procès des 3 journalistes, à savoir Mahery Rabear-ivony, Nadia Raonimalala et Arphine Rahelisoa, ainsi que le Directeur en charge de la Culture au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo, Patrick Andriamisa hier, à la salle numéro 4 du tribunal d’Anosy. Les prévenus ont effectivement comparu devant la barre hier, pour propagation de fausses nouvelles de nature susceptibles à perturber l’opinion publique, ainsi que pour diffamation contre l’armée malagasy.
Les avocats de la défense ont défendu becs et ongles leurs clients au cours d’un procès qui aura duré plus de 3 tours d’horloge et qui aura tenu en haleine plus d’un. La salle 4, ayant abrité l’audience, a effectivement été investie par une assistance nombreuse.
Les avocats de la défense ont réfuté tous les chefs d’accusation. Ils ont dénoncé l’existence de vices de procédure, mettant entre autres en relief l’absence d’une convocation ou d’un mandat d’emmener à l’encontre du Directeur en charge de la culture de la CUA, ainsi que l’abus dont leurs clients ont fait l’objet, déplorant au passage la quasi-inexistence d’un éventuel droit de réponse ou d’un démenti à l’initiative des personnes lésées, comme l’exige la coutume dans le métier de journaliste, avant d’intenter un quelconque procès.
Les avocats de la défense ont en l’occurrence plaidoyer en faveur d’une annulation pure et simple des charges retenues contre leurs clients dans cette affaire controversée sur fond de rivalité politique ente la CUA et l’exécutif. Wait and see.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.