Point de vue : Les embouteillages sont anti-économiques

Ces derniers jours, la capitale a vécu des bouchons monstres. Une situation qui ne laisse pas indifférents les automobilistes en particulier et les usagers de la route, en général. Un trajet de moins d’un kilomètre se fait en une bonne demi-heure. Anosivavaka, Alarobia, 67hectares, Andavamamba, Ankorondrano, Ankadifotsy… des quartiers très prisés par la circulation urbaine aux heures de pointe.
Ces embouteillages alimentent la colère des usagers. Même les forces de l’ordre chargées de régler la circulation se trouvent débordées. Force est tout de même de constater que c’est le ministère des Travaux publics qui s’active à réhabiliter les routes et ruelles endommagées par la pluie. Mais où en est la Commune Urbaine d’Antananarivo qui est sensée être le premier responsable de la gestion des routes dans sa circonscription ?
Ce mutisme est-il une stratégie politique ? En tout cas, l’arrivée d’un nouveau locataire d’Analakely pour ce jour, en la personne de Naina Andriantsitohaina, devra permettre de changer cette attitude et normalement de faciliter les investissements en infrastructures de la ville. Il faut dire que ce n’était pas souvent le cas dans les régimes précédents. L’Etat devra cette fois faciliter les engagements de ces Communes dirigées par la même famille politique des actuels premiers responsables de la République. Tout ceci pour permettre enfin de s’engager dans le développement de la Capitale et d’éviter de se jeter la faute entre les autorités étatiques et les autorités municipales.
La première initiative d’hier a été plus que louable lorsque les agents des forces de l’ordre ont procédé à l’éducation à la circulation urbaine au profit de tous les usagers de la route. Les véhicules, tout comme les piétons ont été minutieusement encadrés à Anosy. En attendant l’installation des feux tricolores, une bonne éducation en matière de code de la route s’annonce inévitable afin d’assurer une fluidité de la circulation urbaine.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.